• Activités,  Montessori

    6 activités apaisantes avec nos enfants

    Quelles sont les activités apaisantes pouvant nous permettre de retrouver la sérénité avec nos enfants ? Car, il n’est pas rare qu’une journée avec nos enfants vire au cauchemar… On se réjouit de passer enfin une journée complète ensemble après notre semaine de travail, On imagine que l’on pourra conjuguer des activités en commun, un moment pour soi et trouver un peu de temps pour mettre de l’ordre dans la maison. Finalement, on commence par se fâcher parce les enfants se disputent ou qu’ils font des bêtises. Plus on range et plus ils dérangent et finalement notre jogging ou notre cours de yoga ne viendra pas à bout de nos contrariétés, voire de notre colère.

    aspirateur-enfant-mange-biscotte

  • Conférence

    Nos enfants, les gardiens de nos potentiels

    J’ai eu l’opportunité de découvrir André Stern lors de sa conférence “Nos enfants, les gardiens de nos potentiels” organisé par le Printemps de l’éducation. Il nous fait prendre conscience d’une réalité extraordinaire chez nos enfants. Il explique que les enfants viennent au monde comme des bombes de potentiel. Cette vision apporte un éclairage nouveau car elle invite à réviser la posture dominatrice de l’adulte et à accorder notre confiance en nos enfants.

    Né en 1971, André Stern est musicien, compositeur, luthier, conférencier, journaliste et auteur. Il a grandi en dehors de toute scolarisation et raconte son expérience dans de nombreux workshop et ouvrages. Il est convaincu que les enfants devraient pouvoir apprendre en jouant. Et, selon lui, son cas est tout à fait banal et, ce qui lui arrive, arriverait à tout enfant à qui l’on fait confiance.

    André Stern enfant en train de jouer de la guitare.
  • Communication - Ecoute,  Empathie

    Pourquoi mon enfant fait un caprice ? Comment réagir en 5 étapes ?

     

    Très rapidement dans le stade d’évolution de notre enfant, alors qu’il commence à se mouvoir plus facilement, il ne nous écoute plus. Il souhaite évoluer à sa guise. Et ce faisant, il va rentrer de plus en plus souvent en opposition. Angry smile De plus, il le signifie vigoureusement : en criant, en tapant des pieds, en se tapant la tête avec les mains, en se roulant au sol, en essayant de nous taper… Le verdict tombe : il fait des caprices !!!

    A tous les parents positifs frustrés par ces situations : posons le problème des caprices afin de mieux comprendre et surtout de trouver des solutions Rainbow

    Et tout d’abord bravo !!! Vous êtes ici parce que vous vous posez des questions et, ce faisant, sans le savoir, vous avez déjà réglé 50% du problème. 

    Un enfant crie dans un supermarché

     

  • Montessori,  Résumé de livre

    L’Enfant dans la famille – Maria Montessori

    Tout parent de jeunes enfants a entendu parlé de la méthode Montessori. On connait parfois les écoles et a minima les livres, les jeux, et autre matériel créatif à destination des enfants. Et pourtant, Maria Montessori (1870 – 1952) a fondé la première “Maison des enfants” à Rome en 1907. Autant dire que l’on pourrait s’attendre à des notions totalement dépassées. Néanmoins, vous allez le voir, avec “l’Enfant dans la famille”, c’est tout le contraire qui se produit.

    Mais connaissons-nous vraiment les fondements de la méthode Montessori ?

    Je pensais en avoir une idée assez claire, et pourtant, la lecture de son livre L’Enfant dans la famille, qui rassemble des textes issus de conférences données en 1923, m’a littéralement révélé la profondeur de cette méthode et sa pertinence. Alors sans plus attendre, en voici le résumé à votre attention les parents positifs.

    Couverture du livre "l'Enfant dans la famille" de Maria Montessori.
  • Empathie

    Comment réagir face aux pleurs des enfants ?

    Même avec toute notre bonne volonté, nous sommes trop souvent démunis face aux fortes émotions de nos enfants. Alors, sans plus attendre, découvrons une approche qui répond à la question : comment réagir face aux pleurs des enfants ?


    Dans son article « À l’écoute des bébés » Vimala McClure1 écrit :

    Imaginez que vous venez tout de suite de traverser une expérience traumatisante, quelque chose qui vous a profondément perturbé. Vous êtes au bord des larmes et êtes incapable de vous relaxer ou de vous concentrer. Vous allez trouver une amie ou votre conjoint pour avoir de l’aide. Vous commencez à parler de ce qui vous est arrivé et de ce que vous ressentez à ce propos.

    Après un moment d’empathie, votre amie commence à vous calmer en vous disant : « Ca va aller, ça va aller, n’y pense plus, s’il te plaît ne pleure pas, je ne supporte pas quand tu pleures. Allez, fais-moi un sourire maintenant. Laisse-moi te préparer quelque chose à manger. Peut-être devrais-tu voir un médecin ? » Vous allez probablement sécher vos larmes et intérioriser votre souffrance, de façon à préserver votre amitié et également parce que la réponse de votre amie vous a montré que vous ne pouvez pas être vous-même en sa présence.

    Vimala McClure “A l’écoute des bébés”
    Petite fille en sanglots
  • Communication

    Fais pas ci, fais pas ça…

    Viens ici, mets toi là
    Attention prends pas froid
    Ou sinon gare à toi
    Mange ta soupe, allez, brosse toi les dents
    Touche pas ça, fais dodo
    Dis papa, dis maman


    Fais pas ci fais pas ça
    À dada prout prout cadet
    À cheval sur mon bidet
    Mets pas tes doigts dans le nez
    Tu suces encore ton pouce
    Qu'est-ce que t'as renversé
    Ferme les yeux ouvre la bouche
    Mange pas tes ongles vilain
    Va te laver les mains
    Ne traverse pas la rue

    Sinon panpan cucu !

  • Communication - Ecoute

    La violence ordinaire

    ”C’est dingue la capacité que tu as de stresser et de perdre le contrôle ! Va falloir faire quelque-chose ma fille parce que c’est grave…”

    Pensez-vous que j’ai intercepté une conversation entre un couple qui se dispute ? Non. Nous sommes au lac, à 200 mètres du rivage et un papa s’adresse à sa fille d’une douzaine d’années. Elle nage à ses côtés et se trouve paniquée. Est-ce la peur du fond ? Et, comment a-t-elle réagi ? Elle a du ravaler sa peur en plus de son émotion. Car, compte-tenu des circonstances, elle ne pouvait ni se mettre en colère, ni partir bouder.

    A-t-elle une chance de pouvoir de pouvoir gérer sa peur en entendant ces paroles de la part de son père ? Cela aura sans doute l’effet inverse. Et pourtant, à l’origine, c’est sans doute avec l’idée de lui faire plaisir que son papa l’a accompagnée faire un grand tour de nage.

    Cette violence ordinaire est malheureusement plus courante qu’on ne le pense.  violence_enfant

    “Toi, méfie-toi sinon tu vas en prendre une.  J’ veux plus t’entendre.” Le papa offre son visage le plus terrifiant au cas où les mots n’auraient pas été assez clairs. La maman ne bouge pas.

    “Tu sors de l’eau. Tu es punie. Viens ici j’te dis.” Claque. Elle est partie. En plein visage. La fillette répond quelque-chose que je n’entends pas. Claque. Une seconde. Elle prend son petit frère dans les bras, comme pour se protéger. La maman est rouge de colère.

    Voici seulement quelques phrases tombées dans mes oreilles en l’espace de deux jours. Et pourtant, tous ces parents ont certainement le désir de rendre leurs enfants heureux. Ils les ont emmenés en vacances. Ils les surveillent, leur prépare à manger… Mais alors pourquoi en arrive-t-on là ? Probable que les parents en question recevaient déjà le même genre de paroles. Probable que la violence permanente proposée à la télévision influence. Cependant, il est possible d’agir autrement…

  • CNV

    Elever nos enfants avec bienveillance

    Après la lecture de ce court ouvrage de Marshall B. Rosenberg, il m’est apparu indispensable de vous partager son contenu sous la forme de résumé. En effet, je pense à vous tous les parents en quête de solutions concrètes dans les situations difficiles rencontrées avec vos enfants. Et j’ai également bien conscience de la première difficulté majeure que nous rencontrons tous, le manque de temps.

    Alors, sans plus attendre, voici l’essence du livre de Marshall B. Rosenberg . « Elever nos enfants avec bienveillance ».

    Marshall Rosenberg - élever-nos-enfants-avec-bienveillance

  • Coopération

    Comment faire adhérer mon enfant ?

    La découverte de l’opposition

    Plusieurs mois ont passé. Notre enfant ne ressemble déjà plus à un bébé. Il a toujours besoin de ses parents et plus encore de sa maman. Il y a encore peu, il ressentait ne faire qu’un avec elle. De plus, son corps dispose d’une intelligence propre issue de millénaires d’évolution et il sait que le lien indéfectible qui le lie à ses parents est vital…

    Et pourtant, il a été inévitablement poussé par toutes les cellules de son corps à grandir, découvrir, explorer avec tous ses sens. Cette force l’a littéralement soulevé quotidiennement et il s’est mis à marcher. Alors, depuis, son périmètre d’exploration s’est bien élargi et, s’il est confiance, il s’éloigne bien volontiers de ses chers parents protecteurs. Ces derniers se réjouissent de cette évolution même cette nouvelle protection à distance leur demande de déployer une énergie folle.

    Et puis, bien plus rapidement qu’imaginé, les parents se retrouvent confrontés aux premières oppositions. Au début, cela se manifeste par le rejet de certains aliments, file_main_image_420_1_enfant_refuse_manger_420_01_1500X1000_cache_640x360le refus d’un câlin ou d’un bisou ou encore le refus d’être changé ou de prendre son bain. Bref, vous l’aurez compris, ce ne sont que les prémices du fameux NON que nous allons entendre et devoir apprivoiser pendant de nombreux mois (voire années Disappointed smile). Surnommée en anglais “terrible two”, la crise des 2 ans s’étend en général de 18 mois à 3 ans environ.